Une compétence transversale

 

 

 

Une compétence transversale

 

La lecture et l’écriture sont des compétences transversales, c’est-à-dire qu’elles sont essentielles à l’acquisition des connaissances dans les autres disciplines scolaires. L’acquisition de la langue bénéficie également de ces autres disciplines puisque ces dernières permettent de mettre en contexte les différentes notions de français et les rendent ainsi plus signifiantes pour les élèves.

Le savoir est transmis par le langage. Les enseignants et leurs étudiants ont donc recours à l’écrit, d’une part, pour accéder à l’information, puis, d’autre part, pour communiquer l’acquisition de ces informations. L’écrit permet donc de s’informer, mais également de comprendre et de démontrer sa compréhension. La lecture et l’écriture deviennent ainsi des outils d’apprentissage, d’évaluation et de réflexion pour l’ensemble du parcours scolaire.

Quelques idées pour la classe

Pour faciliter la compréhension des lectures, peu importe la discipline, on peut faire la conception d’un organisateur graphique regroupant les questions à se poser, les actions à accomplir et les stratégies à mettre en oeuvre avant, pendant et après la lecture d’un texte. De cette manière, les élèves s’apercevront que, peu importe le type de texte et le sujet traité, la compréhension d’un texte requiert les mêmes procédures. De même, pouvoir bien s’exprimer et être compris peu importe la matière est essentiel et permet le transfert des connaissances langagières. Une attention à la bonne formulation des idées et à un certain respect des règles d’orthographe d’usage et grammatical, peu importe la discipline, peut donc être bénéfique.

En classe, on peut développer les compétences langagières des élèves en travaillant en interdisciplinarité, par exemple en incluant diverses activités de productions écrites et de lecture dans l’enseignement des autres disciplines. Les élèves peuvent écrire leurs hypothèses avant une expérience en science, formuler des problèmes en mathématique pour les élèves d’une autre classe, faire une recherche sur Internet par rapport au sujet traité en sciences humaines, etc.

L’enseignant doit seulement garder en tête que le meilleur moyen de développer les habiletés en écriture et en lecture de ses élèves est encore de pratiquer le plus souvent possible et dans la plus grande variété de contextes.

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.