L'identification de l'idée pri

 

L'identification de l'idée principale

 

 

L’idée principale est l’information considérée comme la plus importante dans un texte ou dans un paragraphe. Selon Giasson (1995), il est souvent difficile pour les jeunes lecteurs ou les lecteurs en difficulté de trouver l’idée principale d’un texte. Ils ont de la difficulté à différencier les informations importantes des informations secondaires puisqu’ils jugent importantes les informations qui les intéressent. Les enseignants doivent donc sensibiliser leurs élèves aux indicateurs du texte qui mettent l’emphase sur ce qui est important. Par exemple, l’auteur peut indiquer explicitement que l’information qui va suivre est essentielle : « Il est très important de se rappeler que…Il faut souligner que… Il est essentiel de dire que… ». Il peut aussi marquer l’importance de façon plus implicite par la répétition d’une même information, par des mots indiquant une conclusion ou un résumé ou encore par des indices graphiques du texte tels que le soulignement, l’encadrement, le grossissement des lettres ou la mise en caractère gras.

Giasson (1995) identifie différents types d’idées principales : le mot clé, le sujet, l’idée principale explicite, l’idée principale implicite et la généralisation ou l’interprétation.

Le mot clé. Il s’agit du mot qui exprime une des notions fondamentales de l’information véhiculée dans un texte. Le sujet. Ce dont traite le texte, ce dont il s’agit dans un écrit. Généralement, on peut résumer le sujet par une expression. L’idée principale explicite. L’idée principale explicite consiste en une phrase du texte qui résume l’essentiel de l’information ; elle explicite le sujet. L’idée principale implicite. L’information la plus importante est non dite ; elle doit être induite par le lecteur. La généralisation ou l’interprétation. Cette dernière catégorie est plus de l’ordre de la distanciation par rapport aux informations importantes puisqu’elle correspond à un deuxième niveau d’analyse celui du jugement du lecteur sur l’idée principale.

  

Exemple :

 

« Le métier d'éboueur est est sentiel pour le bien-être de notre société. En effet, sans les éboueurs, la ville deviendrait très sale, car personne ne viendrait ramasser les déchets. Il y aurait des détritus un peu partout dans la rue et l’air deviendrait nauséabond. Les maladies se propageraient, car la mauvaise hygiène de la ville permettrait la prolifération des bactéries de toutes sortes ».

 

Mot-clé : éboueur

Sujet : Le métier d'éboueur

Idée principale explicite : Le métier d'éboueur est essentiel pour le bien-être de notre société.

Généralisation : Tout comme plusieurs autres métiers, le métier d'éboueur est essentiel à notre bien-être. Il n'y a pas de sot métier

                                                                                                                                                                                                  

Généralement, les différentes phrases d’un paragraphe vont venir appuyer, commenter, expliquer et illustrer l’idée principale. Toutefois, il arrive régulièrement que certaines phrases d’un paragraphe ne soient pas liées à l’idée principale ou ne l’appuient pas. C’est ce que Boyer (1993) appelle « les phrases parasites ». Lorsque ces phrases sont présentes dans un paragraphe, il est plus difficile pour l’élève de trouver l’idée principale. Parfois, il est même impossible de déterminer une idée principale, lorsque les phrases n’ont pas vraiment de lien entre elles (par exemple, si le paragraphe sert à présenter une série de statistiques ou de faits disparates). Par ailleurs, le concept d’idée principale s’applique plus particulièrement aux textes informatifs et non aux textes narratifs.

En classe, il est important de développer l’habileté à identifier l’idée principale car elle permet d’améliorer la compréhension du lecteur en l'aidant à retenir plus facilement l’information essentielle. Les élèves se heurtent aux écueils suivants :

Il est plus difficile de trouver l’idée principale explicite lorsqu’elle est placée au milieu du paragraphe, plutôt qu’au début ou à la fin.

Il est plus difficile d’identifier l’idée principale explicite si elle se trouve à l’intérieur de deux phrases au lieu d’une seule.

La formulation d’une idée principale implicite est plus complexe pour les lecteurs que l’identification d’une idée principale explicite.

L’enseignant devra tenir compte de ces diverses difficultés afin de présenter aux élèves des situations d’abord simples, puis de plus en plus complexes. Ainsi, au premier cycle du primaire, on pourra débuter l’enseignement de l’identification du sujet dans un texte. Par la suite, on enseignera la découverte de l’idée principale explicite, en commençant par fournir des paragraphes courts ayant une idée principale située en début ou en fin de paragraphe, pour terminer par des paragraphes plus complexes ayant une ou plusieurs « phrases parasites » et comprenant parfois des idées principales situées en milieu de paragraphe. Enfin, vers la fin du primaire, on abordera l’identification de l’idée principale implicite en insistant auprès des élèves sur le fait qu’il y a plus d’une formulation acceptable, sans oublier la généralisation.

  

Exemple :

« Un stress prolongé peut causer des maux de tête, des douleurs musculaires dans le dos ou au niveau de la nuque et même des troubles de la vision. Un haut niveau de stress peut également provoquer de l’eczéma, des crises d’asthme ou de l’hyperventilation. Sous l’effet du stress, une personne peut avoir de la difficulté à combattre les maladies, puisque son système immunitaire est affaibli ».

 

Idée principale implicite :

Formulation 1 : Le stress est très néfaste pour la santé.

Formulation 2 : Le stress a des conséquences nuisibles sur le fonctionnement du corps humain.

Ici, les deux formulations sont différentes, mais elles sont tout aussi acceptables l’une que l’autre.

                                                                                                                                                                                            

 

2 votes. Moyenne 3.50 sur 5.

Commentaires (3)

Rachelle-Ingrid
  • 1. Rachelle-Ingrid | 10/05/2011
Les explications sont très claires; merci beaucoup!
Elda
  • 2. Elda | 20/01/2012
Merci pour les explications. that's useful
Elda
  • 3. Elda | 20/01/2012
Merci pour les explications. that's useful

Voir plus de commentaires

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×